03 juin 2008

Du juniperus puissance quatre

Juniperus communis  (genévrier commun,  genièvre) : très répandu dans toute l'Europe, on le rencontre surtout chez nous en moyenne montagne.  Les aiguilles sont disposées en verticilles de trois sur six rangs. Elles portent une large bande blanche sur la face supérieure. Les fruits sont petits, noir bleuâtre à maturité. Nom catalan : ginebre.Juniperus sibirica (genévrier des Alpes, genévrier  nain) : arbrisseau à port prostré, très touffu, poussant en    montagne le plus souvent à l'étage  subalpin,... [Lire la suite]
Posté par berg84 à 23:22 - - Permalien [#]

03 juin 2008

encyclopédicade

ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉDES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERSencyclopédie française, éditée de 1751 à 1772 sous la direction de Denis Diderot (1713-1784) et de Jean Le Rond d'Alembert (1717-1783)      GENÉVRIER, s. m. juniperus, (Hist. nat. bot.) Genre de plante à fleur en chaton, composée de plusieurs petites feuilles qui ont des sommets. Cette fleur est stérile. Le fruit est une baie qui renferme des osselets anguleux, dans lesquels il se trouve une semence oblongue. Les feuilles de la plante sont... [Lire la suite]
Posté par berg84 à 22:33 - - Permalien [#]
24 mai 2008

cadothérapie

             Le cade me soigne et c'est normal car il a toutes les vertus et ce, depuis l'antiquité.     C'est un excellent charbon de bois, mais aussi un anti-mites, anti-insectes, il éloigne les rongeurs; son huile est cicatrisante, antiseptique et désinfectante (on brulait de la poudre du cade dans les chambres d'hopitaux). Les dermatologues l'utilisent comme traitement d'appoint dans les dermites seborhées, les conjonctivites, le psoriasis et les vétérinaires s'en servaient pour... [Lire la suite]
Posté par berg84 à 23:58 - - Permalien [#]
24 mai 2008

génese

        Après avoir trouvé dans la nature, ces souches qui pourrissent lentement, très lentement dans le cas de genévriers,je gratte et nettoie tout ce qui est humide et dégradé..       cure d'amigrissement !Ensuite, je fais une pause pour voir et laisser mûrir.......A la reprise, le curetage continue.     Mais pour peu que cette souche soit ancienne et attaquée comme il se doit par l'humidité et les fourmis au coeur: il faut encore gratter et enlever les parties abimées. A tel... [Lire la suite]
Posté par berg84 à 23:01 - - Permalien [#]
24 mai 2008

La tresse

        Ces racines de Cade entrelacées m'ont inspiré. Il a fallu les séparer délicatement pour les nettoyer, les poncer et les  remonter avec des chevilles. quelques photos ici     J'ai aussi garni une grande écorce qui sert de corbeille à  quelques fruits en bois pour changer des grosses pièces.....
Posté par berg84 à 22:53 - - Permalien [#]
24 mai 2008

Le masque de fer

      Ce masque extrêmement précieux vient de la tribu "mogaté" qui vit dans le sud-est du Yémen, dans l'Hadramaout exactement.     Il est porté lors de cérémonies noroto et rabote littéralement le nez de ceux qui le portent (Mogaté veut dire nez plat dans le dialecte local): il faut une bonne dose d'alcool pour supporter la douleur de ces danses epistaxisiennes.     Ces prêtes autrement nommés "les midas" sont assez déjantés pour s'exposer à pareil traitement mais leurs... [Lire la suite]
Posté par berg84 à 22:46 - - Permalien [#]

18 mai 2008

Bois flotté du lac du Sautet

Pour voir quelques photos de bois flotté sur l'autre blog..vous pouvez cliquer ICI
Posté par berg84 à 20:12 - - Permalien [#]
12 mai 2008

Différencier le Cade du genévrier commun

        On peut gouter les fruits, ce n'est pas la méthode la plus sûre mais.. Les fruits qu'on mange (ceux du genévrier commun) ou ne mange pas (ceux du cade, plus amers)... deux théories qui se discutent : certains accordent les mêmes vertus aux fruits des deux genévriers.. Dans le temps, les paysans des Basses Alpes ou du Var grignotaient au fil de la journée une douzaine de fruits du genévrier pour l'aide à la digestion qu'ils procuraient...  des galbules bien charnus     ... [Lire la suite]
Posté par berg84 à 00:08 - - Permalien [#]
10 mai 2008

Décadé

Il y a des gens décalés...moi je suis décadé..mais je me soigne !     Les senteurs du bois de genévrier sont multiples selon que les pièces sont des racines, brûlées ou pas, des parties "aériennes" issues de coupe de bois en forêt ou de genévriers de parois rocheuses.     Le Cade vit deux cents ans à plusieurs siècles selon les sources...Il parait qu'il y a entre cinquante et soixante-dix variétés de genévriers: il faut que je potasse le sujet pour mieux connaitre les pièces que je travaille. ... [Lire la suite]
Posté par berg84 à 21:43 - - Permalien [#]
02 mai 2008

Star "A cade and me"

                Faire revivre le bois mort Des randonnées pédestres qui sont devenues prétexte à rapporter des pièces de bois particulières, notamment celles qui résistent au temps. Le genévrier, par son imputrescibilité est une essence de choix: que ce soit le "commun", le cade" à l'odeur poivrée ou le "Phénicie" tortueux dans les falaises calcaires.     Il y a aussi, dans les garrigues anciennement incendiées, les racines ou loupes de cade à peine visibles qu'il faut... [Lire la suite]
Posté par berg84 à 00:21 - - Permalien [#]